Introduction

Bonjour,

Par ce site, je souhaiterais partager mon expérience d’apprentissage du japonais.

Pourquoi ce site ?

Le japonais est une langue difficile de par son écriture, sa grammaire, ses subtilités et les non-dits, son vocabulaire, … Bref, tout, surtout pour des francophones (ou anglophones ou hispanophones ou autres).

Plusieurs méthodes existent selon les pays, selon les modes, selon les objectifs, … Compliqué dans un premier temps de s’y retrouver.

L’un des objectifs de ce site est de parler des méthodes qui marchent ou qui ne marchent pas, des erreurs que j’ai faites, des bons ou mauvais conseils qui m’ont été prodigués, des ouvrages et des livres que je trouve intéressants, des applications que j’utilise, … Bref, partager une expérience que je pratique plutôt sans structure tel que cours régulier.

Pourquoi ce titre ?

Le titre ? C’est un peu le motto d’apprendre la langue japonaise, l’impression que ce n’est jamais fini, qu’on n’y arrivera jamais mais qu’il ne faut jamais laisser tomber. Bref, se donner du courage, toujours y croire et se féliciter / être heureux des petits progrès qu’on note par-ci et par-là.

Mon niveau actuel ?

Difficile à décrire. Je n’ai jamais suivi de cursus universitaire pour le japonais. C’est en arrivant par hasard que j’ai commencé à me mettre au Japon, et même rentré en France, j’ai continué par la suite avec des hauts et des bas, avec plus ou moins de temps, de disponibilité, d’envie, …

Pour quantifier mon niveau, j’ai obtenu le JLPT N3 il y a quelques années après avoir raté le JLPT N2 (à l’époque 2級) de quelques points. J’ai aussi le 漢検5級. Je pourrais prétendre maitriser 1006 kanji mais dans les faits, je ne sais plus en écrire beaucoup, je connais le sens de beaucoup d’entre eux et j’oublie facilement leurs prononciations.

Je comprends globalement le sens des conversations japonaises mais j’ai beaucoup de mal à parler et à m’exprimer en japonais. Cela me permet d’être à l’aise au Japon pour la vie de tous les jours sans prétendre à pouvoir travailler dans un environnement 100% japonais.

Mes objectifs

J’ai deux objectifs. Un quantifiable, l’autre non.

  • décrocher le JLPT N2
  • pouvoir lire des articles de quotidiens et écouter les informations de la chaine de télé NHK